Home Ille-et-Vilaine.fr

Mediatheque-départementale
  • RSS
  • Nous contacter
  • Nous suivre sur Facebook (Archives)
  • Nous suivre sur Twitter (archives35)

Le site mégalithique de Saint-Just

published on 28.11.2014
Les alignements du Moulin

« Le site de Saint-Just rassemble, sur la Grée de Cojoux, l'un des plus beaux ensembles mégalithiques de Bretagne intérieure... Saint-Just fut occupé dés le Mésolithique, puis une néolithisation du site révèle des influences Danubiennes avec sépultures en fosse... Dès 4500 avant J.C., se construisent des dolmens à galeries, des alignements, des tertres funéraires. Au Néolithique moyen, un grand dolmen est dressé au plus près des zones d'habitat. L'âge du Bronze voit le Château Bû transformé en tumulus et une réutilisation systématique des alignements et des dolmens ». (Les Mégalithes et les Tumulus de Saint-Just - par J. Briard, M. Gauthier et  G. Leroux)
 
Le 29 février 1988, l'Assemblée Départementale d'Ille-et-Vilaine, consciente de l'intérêt de ce site, a avalisé le périmètre de la zone de préemption établi sur le site des landes de Cojoux et de Tréal. Puis, elle a progressivement procédé à son acquisition au titre des espaces naturels sensibles. Ce site départemental couvre une superficie de 144 hectares.
 
Dispersés sur plus de 6 kms, ces mégalithes, dont la chronologie s’échelonne de l’ancien néolithique vers 5000 ans avant J.C. jusqu'à l'Age du Bronze, vers 2000 avant J.C., ont pour nom la Croix Madame,les alignements du Moulin, les Demoiselles de Cojoux, le Château Bû, la Croix Saint-Pierre, le Tribunal, le Four Sarrazin et l’allée couverte de Tréal.

Le site mégalithique de Saint-Just from archives 35 on Vimeo.

Plusieurs campagnes de fouilles archéologiques (souvent consécutives à des incendies comme en 1976, en 1989 ou en 2009) ont permis d’approfondir la connaissance du site et parfois de révéler des vestiges jusque là enfouis sous la végétation.
Des fouilles furent menées sur le tertre tumulaire de la Croix Saint-Pierre en 1953, autour des alignements du Moulin entre 1978 et 1981, autour du Château Bû et de la Croix Saint-Pierre entre 1990 et 1992 et enfin en 2009.
Plusieurs centaines d’objets furent exhumés, précieux témoignages de la vie de nos ancêtres du néolithique (silex, poteries, fragments de céramique…).
 
 

L’association « Nature et Mégalithes - CPIE Val de Vilaine » :
Depuis sa création au printemps 2003, cette association intervient sur le site. Le Département la soutient financièrement pour, entre autres interventions, ses actions de connaissance, d’animation et de valorisation de  l’ensemble mégalithique.
Ajoutons que l’association a aussi pour objet la mise en œuvre d’un projet de développement local durable s’appuyant sur l’éducation à l’environnement, la valorisation et l’interprétation du patrimoine naturel et mégalithique, en concertation avec l’ensemble des acteurs territoriaux et des citoyens.
http://www.landes-de-cojoux.com/
 
 
C’est en septembre 2007 que fut inaugurée, dans le bourg de Saint-Just, la « Maison Nature et Mégalithes ». Cet équipement, dont la muséographie est en cours d’évolution, saura accompagner les quelques 30 000 visiteurs de ce site patrimonial exceptionnel dans leur découverte.
Parallèlement, une réflexion sur le plan d’interprétation de l’espace départemental des Landes de Cojoux et de Tréal a été lancée ; un cheminement entre la « Maison Nature et Mégalithes » et le site devrait voir le jour.