Home Ille-et-Vilaine.fr

Mediatheque-départementale
  • RSS
  • Nous contacter
  • Nous suivre sur Facebook (Archives)
  • Nous suivre sur Twitter (archives35)

Exposition BD et Histoire #13 " Hélène Jégado : Un bol d'Arsenic ? "

publié le 22.10.2019

Hélène Jégado, ce nom ne vous dit rien ? Pourtant, cette femme a empoisonné des dizaines de personnes en Bretagne au milieu du XIXe siècle. Arrêtée et jugée à Rennes en 1851, elle y est exécutée le 26 février 1852. Ce 13e opus du cycle Bande dessinée et Histoire lui est consacré ainsi qu'à la justice et la situation politique du milieu du XIXe siècle. Comme pour les autres éditions, ce " BD et Histoire " associe des documents d'archives à des planches originales d'une bande dessinée . Cette fois-ci, les ouvrages de référence sont les BDs d'Olivier Keraval et de Luc Monnerais consacrés à Hélène Jégado, intitulés " Arsenic ", édités chez SIXTO.
 

Hélène Jégado, plus grande " Serial Killer " de l'histoire de France ?

Native du Morbihan, Hélène Jégado voit le jour dans dans un petit village, Plouhinec, situé à côté de Lorient, le 17 juin 1803. A la mort de sa mère en 1810, elle est confiée à ses tantes.
Devenue cuisinère, elle va  de ville en ville, de famille en famille et sème la mort en assaisonnant " de poudre blanche " , de l'arsenic, les plats qu'elle prépare. Partout où " la Jégado passe, les gens trépassent "!
Sans aucune compassion, tout le monde peut devenir sa victime :  enfants, femmes, viellards !

( ADIV 2 U 861.- Extrait interrogatoire d' Hélène Jégado)

Ne conservant jamais bien longtemps ses emplois du fait de son alcoolisme, de sa grossiéreté et de sa propension à voler son employeur, elle finit par arriver à Rennes en 1848. Comme dans le Morbihan, Hélène Jégado continue  d'agrémenter  d' arsenic les plats qu'elle prépare pour les personnes qu'elle n'aime pas. cependant, les doutes commencent à naître dans les esprits notamment après la mort de plusieurs employés de l'auberge du bout du monde place Saint-Michel à Rennes, où travaille Hélène Jégado.
Elle est arrêtée en juillet 1851 alors qu'elle est employée chez l'avocat Bidard de la Noë où elle a déjà eu le temps de sévir. Jugée à partir de décembre 1851, uniquement sur les crimes commis à Rennes, son procès est éclipsé par le coup d'état de Louis-Napoléon Bonarparte. Condamnée à mort, elle est guillotinée le 26 février 1852 sur le Champs de Mars, actuelle esplanade du Général de Gaulle.
On ne connaît pas exactement le nombre de ses victimes mais on estime, au vu des trophées qu'elle conservait suite aux empoisonnements, à environ 80 personnes le nombre de morts. 
 

( ADIV 62 Fi 197.- Complainte d'Hélène Jégado)

L'exposition " Hélène Jégado : un bol d'Arsenic ? "

Les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine consacrent une exposition à Hélène Jégado mais aussi à l'environnement judiciaire et politique de ce milieu du XIXe siècle. Cette exposition s'appuie à la fois sur les archives du procès qui s'est tenu  à Rennes mais aussi sur la bande dessinée " Arsenic " d' Olivier Keraval et de Luc Monnerais publiée en 2 volumes aux éditions SIXTO ( les deux tomes ont été réunis  en 1 seul volume de 120 pages en bichromie qui reprend les 2 tomes par la maison d'édition Locus Solus sous le titre " la Jégado. Tueuse à l'arsenic " avec l'ajout d'un cahier documentaire historique, disponible à la rentrée 2019).
 

Une exposition pour tous

Cette exposition également adaptée au jeune public  propose des panneaux spécifiques, à hauteur d'enfant, qui jalonnent la visite. Les faits réels sont bien entendus évoqués mais prennent soin de ne pas heurter la sensibilité des enfants.

( panneau jeunessse exposition " Hélène Jégado : un bol d'Arsenic ? ")

Un livret-jeu est mis à disposition à l'entrée de l'exposition ( à consulter et télécharger ci-dessous)

Autour de l'exposition : un programme riche et varié !

 

Découvrez l'intégralité de la programmation en lien avec " Hélène Jégado : un bol d'Arsenic ?"

<

 

Un grand jeu-concours avec de nombreux lots à gagner !

L'exposition est accompagnée d'un jeu-concours " Mystères et bulles de gomme " auquel les visiteurs mais aussi les internautes peuvent jouer !
Le but :  retrouver des dessins cachés... dans d'autres dessins ! 
Comment jouer : tout simplement, en venant  visiter l'exposition ! A vous de retrouver les dessins cachés. Les bulletins de participation et l'urne sont à disposition dans la salle.
Pour les internautes, le jeu est accessible à partir de ce site https://www.expojegado35.fr/ . Le bulletin de participation est à télécharger et à nous renvoyer à webmaster@ille-et-vilaine.fr
Les gagnants seront tirés au sort à la fin de l'exposition, le 10 janvier 2020.

Les cadeaux en jeu (sous réserve de disponibilité au moment du tirage au sort)  : 

Lot 1 :

  • BD Arsenic
  • Lot de matériel de dessin "comme Luc Monnerais"
  • Coffret porte-plume
  • Gâteau "Jégado" de la patisserie Durand 6/8 personnes
  • Tote bag
  • fac similé d'un document d'archives

Lot 2 :

  • BD Arsenic
  • Coffret porte-plume
  • Gâteau "Jégado" de la patisserie Durand 6/8 personnes
  • Tote bag
  • fac similé d'un document d'archives

Lot 3 et 4:

  • BD Arsenic
  • Lot de matériel de dessin "comme Luc Monnerais"
  • Gâteau "Jégado" de la patisserie Durand 6/8 personnes
  • Tote bag
  • fac similé d'un document d'archives

Lot 5 à 10 :

  • BD Arsenic
  • Gâteau individuel "Jégado" de la patisserie Durand
  • Tote bag
  • fac similé d'un document d'archives

Informations pratiques

 

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine
1, rue Jacques Léonard à Rennes

Entrée libre et gratuite du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
Adaptée au jeune public
Fermée le premier lundi de chaque mois et les jours fériés

Venir aux Archives départementales

Parking devant le bâtiment des Archives
STAR  (réseau des transports urbains) Bus ligne C 4 et ligne 14
Métro :  station Pontchaillou ou station Villejean puis bus C 4