Home Ille-et-Vilaine.fr

Mediatheque-départementale
  • RSS
  • Nous contacter
  • Nous suivre sur Facebook (Archives)
  • Nous suivre sur Twitter (archives35)

Généalogie : les suites de la campagne de numérisation de l'état civil

publié le 04.02.2019

Après avoir numérisé les actes jusqu’en 1942 pour l’ensemble des communes d’Ille-et-Vilaine, nous reprenons les erreurs de numérisation (sur les registres paroissiaux et l’état civil), signalées régulièrement depuis 10 ans par les internautes.
 

Deux nouveaux jeunes en service civique

Cette reprise des erreurs est réalisée par deux jeunes en service civique, Morgane et Corentin, arrivés à la fin de l'année 2018 aux Archives départementales Nous bénéficions toujours du concours de nos partenaires, le Cercle Généalogique de l’Est de l’Ille-et-Vilaine et Parchemin - Association Bretagne Généalogie et Histoire. Nous devrions également compter sur des bénévoles à titre privé.
Près de 8 000 vues sont à reprendre dont 2 400 environ sur des registres conservés en mairie.  Morgane et Corentin vont accueillir et faire le lien avec les cercles généalogiques et les bénévoles qui réalisent ce travail. Ils préparent et mettent à disposition les registres puis  collectent et contrôlent les images avant leur prochaine intégration dans  le logiciel Thot. Parallèlement, Morgane et Corentin récolent également les répertoires des notaires conservés dans les fonds des tribunaux d’instance afin de préparer leur numérisation. 


Rubrique " mercredi généalogie " sur la page Facebook des archives

La poursuite de la numérisation de l’état civil se poursuit dans le même contexte que l’an dernier et c’est donc l’occasion de reprendre le rendez-vous hebdomadaire avec la rubrique " Mercredi Généalogie " sur  la page Facebook des archives afin de vous tenir informés des avancées mais aussi de vous livrer quelques échos en lien avec cette opération.

Zoom sur Morgane et Corentin en service civique aux Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Arrivés à la fin de l'année 2018, ils ont pris la suite de Marion et Thibault qui avaient participé au lancement de la nouvelle campagne de numérisation de l'état civil.
Morgane, en master d'histoire médiévale, travaille sur la représentation des élites féminines au XVe siècle. Corentin, lui, est un ancien étudiant en histoire particuliérement intéressé par la période révolutionnaire et féru de généalogie.
Ils seront présents aux archives jusqu'à la fin du mois de juin 2019.