Les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine seront  fermées au public le lundi 4 mars 2024

Pour rappel, les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sont fermées au public chaque 1er lundi du mois.

Merci de votre compréhension.

 Les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sont implantées depuis 2007 dans le quartier administratif de Beauregard. D'une grande visibilité, le bâtiment est placé sous le signe de la lumière et de la transparence. Il dispose d'une salle de lecture de 160 places, d'un auditorium et d'une salle d'exposition. 

Ce bâtiment abrite également les services de l'Action culturelle, et de la Médiathèque d'Ille-et-Vilaine.

Nous vous proposons de découvrir les coulisses des Archives départementales mais aussi les agents qui y travaillent. Cette vidéo a été présenté pour la première fois au public en 2021 à l'occasion  des journées européennes du patrimoine 2021.

Video thumbnail

Quelques précisions sur les noms des salles ouvertes au public

 Originaire de Cast (Finistère), diplômée de l'Ecole des Chartes avec une thèse sur la quévaise en Bretagne, un régime agraire propre à la Basse-Bretagne. Affectée à la direction générale des arts et des lettres au ministère de l'Education nationale, Jeanne Laurent fut à l'origine de la décentralisation théâtrale en France et de la création de nombreux théâtres de province, dont la Comédie de l'Ouest. Elle incita également Jean Vilar à fonder le Théâtre national populaire. 

 

Historienne française, née à Lannilis en 1931, Mona Ozouf est agrégée de philosophie et directrice de recherches au CNRS. Elle a consacré l'essentiel de ses recherches à l'école publique en France et à la Révolution française. Elle a publié plusieurs ouvrages dont l'Ecole de la France : essai sur la Révolution, l'utopie et l'enseignement(1984), Le Dictionnaire critique de la Révolution française(1993) en collaboration avec François Furet) et Les Aveux du roman. Le XIXe siècle entre Ancien Régime et Révolution(2001).

 

Botaniste français, titulaire de la chaire de botanique à l'Université de Rennes, Henry Nicollon Des Abbayes fut un spécialiste des lichens, domaine dans lequel il demeure l'une des références. Il est également l'auteur de l'ouvrage Flore et végétation du massif Armoricain (1971). Le nom d'Henry des Abbayes est étroitement associé à la ville de Rennes où il a enseigné de 1931 à 1968.

 

Paul Ricoeur était l'un des  plus grands philosophes français. Des liens anciens l'attachaient à Rennes dont il était citoyen d'honneur. Il a construit une oeuvre lue dans le monde entier. Cette oeuvre trouve sa source dans une interrogation sur le mal et s'achève dans une réflexion où se croisent les thèmes de la mémoire, de la promesse et de la reconnaissance. Nourrie de multiples héritages et ouverte à toutes les expressions du langage et de la culture, elle vit de la conviction que l'autre est le plus court chemin qui mène à soi. 

 

Les anciens bâtiments des Archives départementales

Un premier bâtiment spécialement dévolu à la conservation des archives est construit en Ille-et-Vilaine en 1885. Il est alors situé dans les jardins de la Préfecture à côté de la place Saint-Mélaine dans le centre de la ville de Rennes. Il restera en fonction jusqu'en 1968.
 

Ancien bâtiment des Archives départementales entre 1885 et 1968
Bâtiment des Archives départementales entre 1885 et 1968

Devenu trop exigu, un nouvel édifice est construit rue Jules-Ferry toujours à Rennes. Il a abrité les archives entre 1968 et 2007. La salle de lecture était située au 7e étage et n'était desservie que par un seul (petit) ascenseur. Les plus courageux (sportifs?) prenaient les escaliers.

Bâtiment des Archives départementales entre 1968 et 2007
Bâtiment des Archives départementales entre 1968 et 2007

Vos contacts

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

1, rue Jacques-Léonard
35 000 Rennes

02.99.02.40.00