Les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine seront  fermées au public le lundi 4 mars 2024

Pour rappel, les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sont fermées au public chaque 1er lundi du mois.

Merci de votre compréhension.

En salle de lecture, il est possible de prendre des clichés des documents consultés (sauf cas dérogatoire) ou d'obtenir des reproductions en faisant une demande auprès des agents de communication.

Reproduire les documents consultés

Lors de leur consultation en salle de lecture, les lecteurs sont invités à se munir d’un appareil photographique ou smartphone afin de photographier les documents consultés. 

Attention : seule la prise de vue sans flash est autorisée. Trois bancs de reproduction, ou « statifs », pouvant servir de support pour la prise de vue sont en libre accès. 
Photo illustration statif ?
Les scanners individuels ne sont pas permis dès lors qu’ils sont en contact direct avec les documents ou qu’ils engendrent une source lumineuse additionnelle (flash, balayage). 

Reproduction de documents sous dérogation

La reproduction des documents par les lecteurs est possible sans formalité ni autorisation préalables. En revanche, pour les archives ouvertes sur dérogation individuelle ou sur autorisation (cas de certains fonds privés), la reproduction n’est en principe pas autorisée. 

Faire reproduire des archives

La reproduction de documents par le service des Archives pour le compte des lectrices et des lecteurs n’est pas de droit : il s’agit d’une facilité offerte sous certaines conditions
Le personnel de la salle de lecture ou de numérisation de l’atelier de reproduction des Archives peuvent, et de manière différée, procéder à des numérisations d’archives à la demande. Ces reproductions sont réservées en cas d’impossibilité pour les lectrices et lecteurs de photographier eux-mêmes les documents, aux demandes administratives probantes ou aux besoins scientifiques (édition notamment), etc.
La photocopie est exceptionnelle : elle n’est pas possible pour les documents qui, pour des raisons de

  • format (registres, journaux, cartes ou plans), 
  • de nature de support (calque, tirage photographique, etc.), 
  • ou de contrainte d’état matériel (reliure, papier fragile, etc.), 

sont susceptibles d’être endommagés par cette opération.

En application de l’arrêté de régie de recettes (voir ci-dessous) en vigueur, ces prestations sont payantes et réalisées de manière différée, en fonction de la charge de travail du service. 

Les demandes de travaux de reproduction dépassant 50 pages/vues ne sont pas acceptées.

 

Tarifs des reproductions et des produits de la boutique des Archives départementales