Les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine seront  fermées au public le lundi 4 mars 2024

Pour rappel, les Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sont fermées au public chaque 1er lundi du mois.

Merci de votre compréhension.

Une des quatre missions essentielles (collecter, classer, communiquer) des Archives départementales d'Ille-et-Vilaine est la conservation des documents qui nous sont confiés. Bien plus qu’un simple stockage, la conservation est un travail patient, exercé par chacun des agents de notre service.
 

Les enjeux de la conservation du patrimoine écrit

La conservation est l’ensemble des mesures directes et indirectes qui permettent de prévenir et ralentir les dégradations sur le patrimoine documentaire.
Son action peut porter à la fois sur :  

  • les causes de la dégradation : conservation préventive
  • les effets de la dégradation : conservation curative

Les travaux effectués en conservation peuvent ainsi aller du contrôle climatique au reconditionnement d’un document. Lorsque le document est en trop mauvais état de consultation et que des mesures de conservation ne suffisent plus, il mérite un traitement de restauration.

La conservation est une discipline qui globalise les problématiques et requiert anticipation et méthodologie. Les fonds conservés aux Archives départementales d'Ille-et-Vilaine représentant près de cinquante kilomètres linéaires, les travaux de conservation sont toujours menés avec les réflexions suivantes :

  • Quelle est l’urgence du traitement, y-a-t-il un danger présent ou potentiel? Y-a-t-il des moisissures actives, des déchirures qui menacent de s’aggraver ?
  • Quelle est la quantité de documents à restaurer ? Le traitement diffèrera s’il s’agit d’un ou de plusieurs documents. 
  • Quelle est la finalité de la restauration ? Le document sera-t-il consulté de façon intensive, exposé, mérite-t-il une simple remise en état ou un reconditionnement?

Les choix de conservation et restauration se font toujours en dialogue avec le responsable de la série, pour adapter au mieux le traitement.

Le rôle du restaurateur est donc de développer et d’appliquer une politique de conservation et de restauration cohérente. Celle-ci permettra aux fonds d’être consultés et transmis aux générations futures dans les meilleures conditions possibles.